Calandreta de Castanet-Tolosan

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Festa d'Oc

Fil des billets

Bal Oc en Famille 20 octobre

Les associations MJC de Castanet (http://www.mjc-castanet-tolosan.fr/), Festa d'Oc et Calandreta de Castanet vous accueillent dans le cadre du Festival Occitania (www.festivaloccitania.com) pour un bal oc en famille salle J Brel à Castanet à partir de 18h30 et jusqu'au bout de la nuit, animé par le groupe Tshakabass.

Tshakabass est un trio multi-instrumentiste qui jongle entre voix, violon, guitare, boha, mandoline, percussions, etc ; proposant ainsi un répertoire de thèmes traditionnels de Gascogne et d'ailleurs ainsi que des compositions centrées sur l’enthousiasme et le plaisir partagé… Un bal pour tous sur une musique festive avec une explication détaillée des danses. Ainsi, tout le monde peut participer, des plus expérimentés aux plus novices !

Voici un lien les écouter https://soundcloud.com/tshakabass

Site internet : http://tshakabass.dyndns.org/

Au programme de la soirée
  • 18h30 initiation/bal à destination des enfants (et leur parents)
  • vers 19h30 : une danse sera exécutée par le roi Pierre II d'Aragon et son épouse Marie de Montpellier (des géants, 4 m de haut 30 kg chancun, sisi c'est possible : venez voir)
  • de 19h30 et 20h30 environ c'est la pause Grignotte accompagnée de chants Oc par la chorale de l'école
  • 20h30 initiation deuxième session, plutôt pour les adultes (les enfants les plus petits seront au lit et les plus grand auront déjà tout compris ;-)
  • 21h- minuit : le bal (ben oui faut se lancer!)
entrée : plein tarif 7euros, tarif réduit 5 euros, gratuit pour les moins de 18 ans

Fête des Langues du Monde le 14 octobre à Castanet-Tolosan

L'association Festa d'Oc, en partenariat avec la MJC de Castanet-Tolosan, organise le 14 octobre la 6ème édition de la Fête des Langues du Monde.

L'Occitanie invite toutes les langues et cultures du Monde présentes à Castanet-Tolosan et dans ses environs à se rencontrer, échanger, partager mots, musiques, danses, graphies et alphabets, saveurs et couleurs.

Au-delà de la présence des stands, tout au long de la journée auront lieu, des cours d’initiation aux langues, des animations musicales et des rencontres. Cette fête est conçue comme une petite soeur du Forom des Langues de Toulouse, mais elle est également et surtout pensée comme une grande rencontre des habitants et du tissu associatif castanéen et des communes environnantes.

Cette année, vous pourrez déguster des danses basques et bulgares, des chants manouches et vous pourrez vous frotter, entre autres, à la langue des signes française, au croate, à l’occitan, au grec, à l’albanais, au mongol, à l’amazigh, au catalan, à l’espagnol, au brésilien, à l’akkadien…

Deux moments spéciaux sont programmés dans la journée. Gabriel Mallada, auteur compositeur et guitariste, présentera ses compositions qui s'attachent à préserver les rythmes autochtones uruguayens comme la Serranera, la Litoraleña ou le Candombe. Mais il compose également sur des rythmes communs à l'Argentine voisine comme la Milonga et le Tango... entre autres.

A 11h, nous serons transportés en Afrique de l’Ouest, le temps d’une rencontre, d’une discussion avec Momar Désiré Kane, sur les langues de cette région du Monde, dont celles qu'il pratique (wolof, français entre autres) ou qu'il a croisées. Il nous parlera, contera, chantera, expliquera la façon dont ces langues cohabitent, en naviguant entre son parcours personnel et une approche plus « scientifique ».

La journée démarre à 10h, elle est gratuite. Cela se passe à la MJC de Castanet-Tolosan, 20, avenue de Toulouse, 31 320 Castanet-Tolosan

Pour toute information, vous pouvez contacter le 07 83 46 71 46

On vous attend nombreuses et nombreux !

N'hésitez pas à faire circuler l'information largement autour de vous.

Quelques mots sur Gabriel Mallada :

Gabriel Mallada
ne réduit pas son horizon artistique à son pays d’origine, il se revendique comme un chanteur latinoaméricain pouvant aussi interpréter des rythmes folkloriques et traditionnels vénézuéliens, cubains ou andins...
Aujourd'hui il se distingue par ses compositions musicales, mais aussi par les paroles de ses chansons. Chanteur engagé sans conteste, il témoigne de la réalité sociale uruguayenne et régionale latino-américaine… engagé de par les causes qu’il défend et les valeurs qu’il véhicule, il touche des thèmes aussi variés que l’exil, la pauvreté, l’amour, l’injustice sociale ou l’enfance…
Amoureux de sa terre il s’attache à dépeindre les paysages uruguayens… le tout délivré avec une grande sensibilité et une grande poésie.

Quelques mots sur Momar Désiré Kane
:
Né au Burkina Faso, Momar Désiré Kane a grandi entre Dakar et Saint Louis du Sénégal. Il arrive à Toulouse en 1991. Licencie de philosophie et docteur ès lettres, il a conclu son parcours universitaire par une thèse publiée à l’Harmattan sous le titre : « marginalité et errance dans la littérature et le cinéma africains francophones ». Il enseigne à l’université Toulouse 2 – Jean Jaurès en littérature comparée.
Musicien, poète, conteur, cinéaste, Momar décloisonne les formes d’expression artistique et se positionne en médiateur culturel entre l’Afrique contemporaine et le monde occidental.

Leader du groupe de musique Momar Afrodream, avec la littérature et le cinéma africain, ses contes et poésies, les grands philosophes grecs, et les représentations de l’imaginaire universel, Momar met en parallèle les sociétés actuelles et redonne vie aux rêves de l’être humain.

bandeau_tract_couleur

Festijeune 21 mai 2017

Festa d'Oc a participé au Festijeune de cette année organisé par la mairie de Castanet, en proposant un jeu de quilles au maillet aux participants. Sous le soleil, et accompagnés par Gaëlle et Ilyias les grands comme les petits (pas trop quand même car les quilles sont grandettes!) ont pu se familiariser avec ce jeu traditionnel toute la journée.

Qu'es aquo les quilles au maillet ?

Le matériel se compose de

  • 3 quilles de 50 cm de haut pour la 1ère rangée
  • et 55 cm pour la 2ème rangée.
  • Le maillet, cylindre de bois en forme de bouteille de 30 cm de long et 7 cm de diamètre.

En équipe ou en individuel, l'objectif est de gagner des points. Et pour marquer un point, il faut conserver une et une seule quille debout (quelle qu'elle soit), après avoir lancé 1, 2 ou 3 maillets vers les quilles. La chute des six quilles annule le tir (il ne faut pas y aller trop fort!). Si le point est marqué avec 1 ou 2 maillets, les quilles sont relevées et le point est à nouveau tenté avec le ou les maillets restants. Et à chaque lancé, le maillet doit tomber au-delà de la ligne de marque.

lien vers la dépêche

festijeune_2017.jpg

13 Octobre "Une histoire Occitane" au ciné113 dans le cadre du Festival Occitania

Aqueste dijous 13 d'Octobre,  al cinéma MJC Ciné 113 de Castanet-Tolosan, Fèsta d'Oc amb lo Festival Occitania vos propausan lo film documentari "une histoire occitane" , de Jean-Pierre Vedel sortit en 2015. En seguida podrem parlar amb Jérémy Couraut, present dins lo film a cantaire de "Djé Balèti" e acabar la serada  a escotar son concert

festival_occitania_2016.jpg

Quelques mots sur le film : D’une chanson contestataire, emblème des grands combats sociaux qu’a connu le pays occitan dans les années 60 et 70, puis symbole d’une recherche d’identité régionale et musicale dans les années 80 et 90, la chanson occitane est devenue citoyenne. Elle s’est ouverte sur le monde et s’est enrichie au contact des autres musiques. Elle nous arrive aujourd’hui pleine de reggae, de bossa, du Brésil et d’Afrique, de Bordeaux à Marseille en passant par l’Auvergne. Trois générations de chanteurs, trois époques, trois publics. C’est l’histoire de cette chanson que le film va raconter.

L'Auteur réalisateur, Jean-Pierre Vedel : né le 29 décembre 1955 à Aubusson, il débute en 1988 son parcours de réalisateur de films documentaires dans le milieu de la tauromachie dans le sud-est de la France, en Espagne et en Amérique du Sud. Il investit ensuite, dans ses documentaires, de nouveaux territoires, restant toujours proche de la sociologie, de l’histoire, et des aspects de la vie quotidienne. « Une histoire occitane », sorti en 2015, est son trentième film.

A propos de Jérémy Couraut : Jérémy Couraut est un drôle de Toulousain qui, non content de chanter en occitan et parfois même en français, s’accompagne à l’espina, un instrument à cordes au long manche qu’il a lui même électrifié. Naturellement inspirée par le son de ses aînés (Bernard Lubat, Fabulous Trobadors, Massilia Sound System, Dupain) qui, depuis trois décennies, revitalisent les cultures occitanes le long de la Linha Imaginot, sa musique plaide pour une Occitanie sans frontières. C’est ainsi qu’il régénère le genre en le frottant parfois au blues électrique du Sahara, à la transe des faubourgs de Kinshasa ou aux effuves psyché du rock sous effets. (Chronique de Squaaly, mondomix.com)

Fête des langues : un succès

en synthèse :

  • 18 stands associatifs (comme en 2009) qui ont tous fait des retours positifs
  • 12 cours d’initiation aux langues (8 participants en moyenne pour chacun)
  • Une conférence «Le hittite, au coeur de l’histoire des langues d’Europe »
  • Des animations de danses basques
  • La projection du film « Se Canta » de Stéphane Valentin, suivi d’une rencontre du réalisateur avec le public

et des grands, des petits, des jeux sur la langue, des gateaux de différents pays, des tablettes d'argile en araméen, des calligraphies mongoles, de la musique de tout cotés, des conversations et des découvertes sur la richesse des langues présentes dans différents pays...

le tout sous le soleil !

- page 1 de 6